La pole dance est une discipline qui mêle danse et acrobatie autour d’une barre. Ce sport demande force, endurance, souplesse et sensualité. Aujourd’hui, la pole dance est utilisée dans les cabarets, les cirques mais aussi les clubs de sport.

Populaire aux Etats-Unis en Australie et en Grande-Bretagne, la pole dance en tant que sport a fait son apparition en France il y a moins de 10 ans. Elle est considérée comme une alternative ludique au fitness. Ce sport fait surtout  appel à des exercices de gainage. Aujourd’hui cette discipline mi-sport mi- danse séduit les médias et le grand public.

La pole dance est née au Canada, probablement dans les années 20 durant la Dépression. Des troupes de forains se déplaçaient alors de ville en ville, installant leurs multiples tentes autour d’une plus grande, chacune renfermant une attraction spécifique. L’une de ces tentes, réservée aux adultes, abritait parfois les Hoochie-Coochie dancers, des jeunes femmes légèrement vêtues, ainsi nommées en référence au balancement suggestif de leurs hanches. Du fait de la taille réduite de ces tentes, la barre (« Pole » en anglais) centrale qui soutenait la toile devait se situer au centre même de la scène et certaines filles ont commencé à s’en servir comme appui avant de l’intégrer à leurs mouvements de danse, créant alors un type de show spectaculaire et divertissant, sans rien perdre de son étiquette érotique…

Lorsque la danse « exotique » quitta progressivement les tentes foraines pour s’installer dans les bars, avec l’avènement notamment du burlesque dans les années 50, la barre y fut automatiquement incluse comme part indissociable de ce type de numéro. Bien sûr, tout comme aujourd’hui, beaucoup de strip-teaseuses n’utilisaient la pole que comme un simple appui, sans exécuter de figures avec elle.

Ce n’est que dans les années 70-80 que le strip-tease et la pole dance deviennent véritablement populaires, au Canada et aux USA notamment. Les clubs y fleurissent un peu partout, et le phénomène se communique bientôt à l’Angleterre et à l’Australie. L’ambiance généralement bon enfant de ces clubs les rend plus acceptables socialement, et la pole dance peut donc enfin se développer.

Au début des années 90, Fawnia Mondey, danseuse exotique canadienne, commence à enseigner cet art finalement très complet à des femmes à tous types de femmes.


Pour en savoir plus sur les abonnements cliquez ici, sur les formules enterrement de vie de jeune fille pole dance cliquez ici, pour les actus du site cliquez ici.

PINK SCHOOL : 36, rue de ponthieu 75008 Paris
06 40 79 97 26
Merci, nous vous recontacterons rapidement
GAGNE TON COURS AU CHOIX
AVEC TA MEILLEURE AMIE
(par Tirage au sort)
jours
2
5
heures
1
3
min
2
9
sec
5
8